Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 19:50

 

L'été tire à sa fin au moins sur le calendrier... Et, l'automne est déjà là, au moins dans mon jardin...

Dans le ciel, le soleil joue à cache cache avec les gros nuages noirs... Et, j'ai le moral en berne...

Alors, j'ai été chercher dans mes archives de quoi écrire un bel article en harmonie avec tout cela... Et j'ai trouvé...

Entre deux eaux...

En regardant une carte de France, étant enfant, j'ai toujours été surpris par le chemin que parcourent les fleuves et les rivières...

Pourquoi la Loire qui prend naissance dans le sud du Massif central s'en va-t-elle folatrer vers le nord, alors que la Méditérannée est si proche...

Pour la Seine, depuis sa source en Côte d'Or part-elle au Nord, alors que la Saone, depuis sa source dans les vosges part au Sud...

Et on m'a appris que cela n'est pas seulement un caprice... Alors, j'ai su ce qu'était la ligne de partage des eaux...


Ensuite, j'ai décourvert les canaux... Là le mystère est plus grand, car ils vont là où l'Homme le veut (enfin presque)...

Et en venant à Toulouse nous avons pu faire la connaissance de cette merveille qu'est le Canal du Midi... Et il me charme chaque jour...

Je vous en ai déjà parlé (mais je suis certain que la moitié de la classe ne suivait pas et l'autre moitié à déjà oublié :-)


Donc, comme le décor est planté je peux arriver (enfin diront certain) au sujet de mon article...

Voici quelques images de ce lieu un peu spécial, où pour revenir à l'image du Fleuve, le canal du Midi prend sa source...

Cette promenade, nous l'avons fait en janvier, alors qu'un vent glacé balayé les collines du Lauragais

Un monument un peu seul, et un peu triste rappelle au bout d'une allée de platanes que tout ceci ne fut possible que parce qu'un Homme y a pensé et que quelques milliers l'ont réalisé mais pour eux, leur monument, c'est le Canal...




Depuis longtempes les péniches ont déserté les bords, mais elles ont laissé leur marque sur les bollards ...




La pompe où venaient se ravitailler les mariniers en eau potable est toujours là, mais un cadenas l'empèche de remplir sa mission...



De tous les coins de l'horizon l'eau est captée et amenée aux bassins pour alimenter le Canal...



Sur le bord d'un champ une rateleuse finit sa vie...

Aujourd'hui, ce ne sont plus les machines qu'on abandonne (elles partent dans le tiers monde) mais bien les hommes...



Sur le chemin du retour, un calvaire, caché par les herbes folles, et mangé par la mousse semble veiller seul sur les Pyrénées, au loin...



voilà...

J'étais parti pour vous écrire un petit article sur la mélancolie...

Et je vous ai invité à m'accompagner pour une promenade au Seuil de Naurouze...

J'ai hésité à mettre ce dernier lien, car une fois que vous l'aurez visité, mon article vous semblera juste inutile...

Mais aujourd'hui, je n'ai rien de mieux à dire ou à montrer...

Juste pour m'amuser, vous avez vu que j'ai parsemé mon article de liens...

Je pense que si vous les suivez tous, cela vous prendra autant de temps à me lire qu'il m'en a pris pour vous écrire :-)

Un rien m'amuse quand je n'ai pas trop le moral...

 

 


Partager cet article

Repost0

commentaires

P
joli article!
Répondre
O


Bonjour Pierre,


Merci de ta visite et de ton commentaire.


Je viens de rendre visite aux hôtes de ton Blog, et même s'il n'ont pas tous le sourire, ils savent nous attendrir.






A
et là, pas très loin non plus! une très belle région au seuil des châteaux cathares
Répondre
O


Et ce n'est pas très loin non plus de Carmaux, sujet de ton très bel article sur l'exosition "Ombres et
lumières"...
Là, il est trop tard pour la voir.
Mais il n'est pas trop tard pour aller visiter le musée ...
(encore une visite pour les jours où j'aurai du temps :-)


C
merci pour la promenade ! Je savais bien qu'il fallait que je m'aere aujourd'hui.:))
Répondre
O

Alors, si tu m'as accompagné, tu as pris un bon bol d'air...
Car quand le vent d'Autan vient balayer les collines, il ne fait pas bon rester le nez en l'air...

Merci de la visite.


T
j'ai bien aimé ton article..tilk
Répondre
O

Merci de ta visite...
Tu sais, pour moi, la nostalgie n'est toujours qu'un moment un peu plus sombre...
Mais j'ai tellement de "Soleils" autour de moi, que cela ne peut pas durer... L'un ou l'autre vient balayer mes soucis...
Rapidement, je regarde simplement le bon côté des choses, et je me dis "Je vie"...

Du moins, en est-il ainsi pour le moment.



I
un mélancolique amusant ou un amuseur mélancolique ? bonjour à vous deux
Répondre
O

Merci de ta visite...
Je pense que je suis plus le second que le premier...
car avec votre aide, vos visites et vos sourires sur vos Blogs, ma mélancolie ne peut jamais durer trop longtemps.


Présentation

  • : Les photos d'Opium
  • Les photos d'Opium
  • : Un espace pour pouvoir offrir à voir ce que j'aime
  • Contact

Profil

  • Opium
  • Avec l'âge, j'aime la beauté, le calme et la tendresse...
 Et je cherche à l'exprimer par mes photos...
 
 ----- "La Fabrique" a réalisé gratuitement mon avatar -----
  • Avec l'âge, j'aime la beauté, le calme et la tendresse... Et je cherche à l'exprimer par mes photos... ----- "La Fabrique" a réalisé gratuitement mon avatar -----

Rechercher

Créer un blog gratuit sur overblog.com - Contact - CGU -